Faire l’expérience de notre dette

La réalisation de notre impuissance sans l’aide divine du Seigneur Jésus-Christ nous permet de compter sur Sa grâce en tant que véritable source de force. Les paroles du cantique « Viens, Toi Source de Toute Bénédiction » souligne à quel point il est facile pour les âmes humaines de s’égarer, et à quel point nous sommes redevables à la grâce de notre Sauveur de lier nos âmes errantes à Lui.

Gethsemane-mormonO ta grâce, un si grand débiteur

Quotidiennement je suis  contraint d’être !

Que ta bonté, comme une chaîne,

Lie mon cœur errant à Toi.

Enclin à errer, Seigneur, je le sens,

Enclin à quitter le dieu que j’aime ;

Voici mon cœur, O prend-le et scelle-le,

Scelle-le pour tes cours d’en haut.

En tant que membres de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours (appelé par inadvertance « l’Église mormone » par des amis de différentes confessions), nous croyons que nous sommes tous des débiteurs à la grâce infinie de notre Sauveur – une dette que nous ne pourrons jamais repayer. Nous sommes tous des brebis perdues ayant besoin d’une direction constante de notre berger. Même en tant que membres de l’Église rétablie de Jésus-Christ, nous sommes des brebis perdues, enclins à s’égarer, parce que nous donnons trop d’importance à notre rôle limité dans l’alliance de l’évangile. En agissant ainsi, nous sommes en danger de négliger le fait que nous sommes totalement dépendants de la grâce de notre Sauveur.

Beaucoup d’entres nous interprétons mal la déclaration de Néphi (Néphi est un prophète du Livre de Mormon), « car nous savons que c’est par la grâce que nous sommes sauvés, après tout ce que nous pouvons faire » (2 Néphi 25:23). Certains ont interprété ce verset pour dire que nous devons faire tout notre possible pour nous perfectionner ; ensuite, une fois que nous avons épuisé chaque once de notre autonomie, de notre autodiscipline et de notre autosatisfaction, le Seigneur complétera ce qui reste à perfectionner.

Quand nous faisons cela, nous sommes en danger de prendre une position presque antéchrist en plaçant notre dépendance en le dieu du soi. Il semble que nous disons que la plupart du mérite de notre salut vient de nous-mêmes. Cela semble aussi dire que nous devons essayer tout ce qui est en notre pouvoir pour ne pas avoir besoin de l’aide du Sauveur ; Cependant, s’il arrive que nous ne sommes juste pas assez à la hauteur, alors nous Lui permettrons avec joie de compenser la différence. Ceci révèle une compréhension très superficielle de la contribution infinie du Seigneur à notre relation d’alliance. Notre compte spirituel peut révéler nos mérites infinis suffisants pour nous sauver et nous exalter seulement en étant dans une relation d’alliance avec le Christ, un être infini. Notre rôle limité ne commencera jamais à être suffisant.

Une formule qui peut nous assister dans la compréhension de la différence draconienne entre notre rôle insuffisant (limité) dans l’alliance et le rôle suffisant (infini) de notre Sauveur est cela : I – L = I. En d’autres termes, la différence entre ce qui est infinie et ce qui est limitée, est toujours une différence infinie. La différence entre ce que nous faisons et ce que le Seigneur fait pour nous sera toujours infinie. Même si nous prenions L et l’augmentions à la puissance de cent, la différence serait la même—infinie.

Quelle que soit la grandeur de L, la différence entre quelque chose d’infini et quelque chose de limité sera toujours une différence infinie. Quel que soit l’effort que nous mettons dans notre rôle de l’alliance, nous serons encore complètement dépendants au pouvoir infini du Sauveur pour nous sauver. En tant que mortels déchus, nous sommes toujours « des serviteurs inutiles » (Mosiah 2:21).

Nous devrions donner à Jésus-Christ toute la gloire pour Sa contribution infinie à notre salut. Nous devrions nous réjouir de savoir qu’Il a réalisé le sacrifice expiatoire infini et éternel pour nous. Nous devrions Le louer et L’adorer pour Sa grâce extraordinaire. C’est un don infini que nous ne pourrions jamais nous fournir par nous-mêmes.

jesus-guerit-nephites-amerique-mormonDe toute manière, que pensons-nous pouvoir accomplir par nous-mêmes ? Bien que notre participation volontaire soit essentielle, rien de ce que nous faisons ne sera jamais suffisant. Tout ce que nous pouvons faire est de venir au Christ, prendre part à Sa grâce salvatrice, et nous réconcilier avec notre Père à travers Son sang expiatoire. Nous sommes, bien sûr, complètement dépendants de Sa grâce de nous permettre de faire ces pas. Nous sommes dépendants de Sa grâce qui rend possible l’exercice de notre foi. Nous sommes dépendants de Sa grâce qui nous permet de faire tout notre possible pour obéir à Ses commandements. Nous sommes constamment des débiteurs de Sa grâce.

Jacob (un prophète du Livre de Mormon), qui avait vu dans sa jeunesse le Sauveur, a enseigné au sujet de notre dépendance vis-à-vis de la grâce du Sauveur : « réconciliez-vous avec la volonté de Dieu, et non avec la volonté du diable et de la chair; et souvenez-vous, lorsque vous serez réconciliés avec Dieu, que ce n’est que dans et par la grâce de Dieu que vous êtes sauvés » (2 Néphi 10:24).

Moroni (un autre prophète qui a témoigné du Christ dans Le Livre de Mormon) a témoigné que le salut est disponible lorsque nous venons à Jésus-Christ et laissons le pouvoir habilitant de Sa grâce travailler en nous, afin de nous compléter et de nous rendre parfait. Il a dit : « Oui, venez au Christ, et soyez rendus parfaits en lui, et refusez-vous toute impiété; et si vous vous refusez toute impiété et aimez Dieu de tout votre pouvoir, de toute votre pensée et de toute votre force, alors sa grâce vous suffit, afin que par sa grâce vous soyez parfaits dans le Christ; et si, par la grâce de Dieu, vous êtes parfaits dans le Christ, vous ne pouvez en aucune façon nier le pouvoir de Dieu » (Moroni 10:32).

Sydney Reynolds, ayant pris la parole lors de la Conférence des Femmes à l’Université Brigham Young (BYU), a dit : « Le genre de perfection dont Moroni parlait lorsqu’il nous a invité à venir au Christ n’a rien avoir avec une réussite parfaite. Cela n’a même rien à voir avec une compétence ou une habileté exceptionnelle dans un domaine donné, mais cela à tout avoir avec la foi au Seigneur, le repentir de ses péchés, et le respect des commandements du Seigneur. » Comme Neal A. Maxwell l’a dit : « L’Église existe ‘pour le perfectionnement des saints’ (Éphésiens 4:12); elle n’est pas une maison de repos bien provisionnée pour ceux qui sont déjà parfaits.

Notez que Moroni n’a pas dit : « Devenez parfaits d’abord, et ensuite vous pouvez venir au Christ. » Nous n’avons absolument aucun pouvoir en tant qu’homme déchu de rester ou de continuer à rester dignes sans la grâce de notre Sauveur Jésus-Christ. On nous dit de d’abord venir au Christ, et Il commencera le processus de nous rendre parfaits et de nous compléter en Lui. Ensuite Sa grâce est suffisante pour nous permettre de nous refuser de toute impiété. Sa grâce, ensuite, continue de travailler en nous en nous sanctifiant et en nous rendant saints sans tache. Cela ne se fait que dans et par Sa grâce et Son sang expiatoire.

Moroni continue: « Et en outre, si, par la grâce de Dieu, vous êtes parfaits dans le Christ, et ne niez pas son pouvoir, alors vous êtes sanctifiés dans le Christ, par la grâce de Dieu, grâce à l’effusion du sang du Christ, qui est dans l’alliance du Père pour le pardon de vos péchés, afin que vous deveniez saints, sans tache » (Moroni 10:33).

 

Source:

R. Brown, Experiencing Christ, (Springville, Utah: Cedar Fort, Inc., 2009), 41-44.

Ressources supplémentaires : 

Pour plus d’informations sur Jésus-Christ, Son Expiation infinie et Sa grâce, consultez le site officiel de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours.

Le Livre de Mormon est un autre témoignage de Jésus-Christ. Commandez un exemplaire gratuit du Livre de Mormon.

Le sacrifice expiatoire de Jésus-Christ est primordial parmi les croyances des Mormons.

 

The following two tabs change content below.
Droit d'auteur © 2018 Jésus Christ. Tous droits réservés.
Ce site n'est pas propriété de ou affilié à l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours (parfois appelé LDS Mormon ou église). Les opinions exprimées ici ne représentent pas nécessairement la position de l'Eglise. Les opinions exprimées par les utilisateurs individuels sont de la responsabilité de ces utilisateurs et ne représentent pas nécessairement la position de l'Eglise. Pour les sites officiels de l'Eglise, s'il vous plaît visitez LDS.org ou Mormon.org.

Pin It on Pinterest

Share This