Le manuel Jeunes soyez forts dit : « Pour avoir de bons amis, soyez un bon ami ».

Et pour ce qui est d’être un bon ami, il n’y a pas de meilleur exemple que le Sauveur.

Voici 4 choses que nous pouvons apprendre du Sauveur sur le fait d’être un bon ami :

 

1. Soyez un bon exemple.

 

4 leçons du Sauveur pour être un bon ami

Par-dessus tout, le Sauveur a montré le bon exemple à ses amis.

Il s’est fait baptiser alors qu’Il était parfait. Il s’en est remis à la volonté du Père. Lorsqu’Il a instauré la Sainte Cène, Il l’a fait en mangeant le pain et en buvant le vin Lui-même. Il a résisté à la tentation.

Nous ne pouvons certainement pas être des exemples parfaits comme Lui, mais nous pouvons au moins être de bons exemples.

« Pour moi, cela veut dire que nous nous efforçons d’avoir dans nos vies de la gentillesse, de la gratitude, de la miséricorde, et de la bienveillance », a dit le Président Thomas S. Monson dans un discours de la conférence générale d’octobre 2015. « Ces qualités nous donneront un esprit qui aura un impact sur la vie de ceux qui nous entourent. »

 

2. Servez-les.

 

4 leçons du Sauveur pour être un bon ami

En nourrissant des milliers de gens, en lavant les pieds de ses disciples et en guérissant les malades, Jésus servait en permanence les gens autour de Lui.

C’est des actes de services comme ceux-ci qui ont souvent attiré l’attention des gens et qui Lui ont donné davantage d’opportunités de les enseigner, de les aimer et de les servir.

Nous devrions aussi nous efforcer de servir les gens autour de nous.

Le Président Thomas S. Monson a dit : « Ceux qui ne vivent que pour eux-mêmes finissent par flétrir et perdent figurativement leurs vies, alors que ceux qui se perdent dans le service d’autrui grandissent et s’épanouissent, et sauvent leurs vies. »

 

3. Voyez ce qu’il y a de meilleur en eux.

 

Jésus Christ est le meilleure exemple pour être un bon ami

Le Sauveur voit notre potentiel mieux que quiconque.

Quand les scribes et les pharisiens Lui ont amené la femme adultère, tout ce qu’ils pouvaient voir était quelqu’un qui avait commis un péché très grave. La réponse de Jésus est une leçon pour nous tous sur la manière avec laquelle nous devons considérer les erreurs de ceux qui nous entourent :

“Que celui qui n’a jamais péché jette la première pierre. »

Jésus n’a pas indiqué qu’Il pensait qu’elle n’avait pas péché. Il a simplement choisi de ne pas la condamner et lui a dit de ne plus pécher.

 

4. Témoignez de l’Évangile.

 

4 leçons du Sauveur pour être un bon ami

Le Sauveur a passé toute Sa courte vie à répandre la bonne nouvelle de l’Évangile.

S’il n’est pas évident de penser que partager l’Évangile est être un bon ami, réfléchissez à ce qu’a dit Elder D. Todd Christofferson en avril 2017 dans un discours de conférence générale :

“La motivation pour élever la voix de l’avertissement est l’amour. L’amour de Dieu et l’amour de son prochain. Avertir quelqu’un c’est se préoccuper de cette personne.”

Si nous croyons réellement en l’Évangile, nous devrions avoir envie de le partager avec les gens dont nous nous soucions. Après tout, cela s’appelle le plan du bonheur pour une raison.

Que votre ami soit déjà membre de l’Eglise, ne soit pas membre, ou ait quitté l’Eglise, partager vos convictions d’une manière appropriée et aimante est un signe de votre amour pour eux.

 

Article écriti par Ashley Lee et publié dans https://mormonhub.com/blog/life/mormon-culture/good-friend/. Traduite par Samuel Babin

Droit d'auteur © 2018 Jésus Christ. Tous droits réservés.
Ce site n'est pas propriété de ou affilié à l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours (parfois appelé LDS Mormon ou église). Les opinions exprimées ici ne représentent pas nécessairement la position de l'Eglise. Les opinions exprimées par les utilisateurs individuels sont de la responsabilité de ces utilisateurs et ne représentent pas nécessairement la position de l'Eglise. Pour les sites officiels de l'Eglise, s'il vous plaît visitez LDS.org ou Mormon.org.

Pin It on Pinterest

Share This