Les évangiles nous offrent des informations détaillées au sujet des dernières vingt-quatre heures de la vie de Jésus Christ, et de Son exécution (Matthieu 26-27; Marc 14-15; Luc 22-23 et Jean 18-20). Les experts sont presque unanimes quant à l’interprétation des évangiles synoptiques qui indiquent qu’un groupe de Romains aurait tué Jésus lors de la fête de Pâques, autour de 30 ap. J.C. à Jérusalem. Pourtant, les auteurs des évangiles évoquent une conspiration pour arrêter Jésus Christ dans laquelle des leaders juifs de Jérusalem étaient impliqués (Matthieu 26:3-4), ainsi qu’au moins un des disciples de Jésus Christ, Judas Iscariot (Matthieu 26:14-16) et Ponce Pilate, le gouverneur romain. Le Nouveau Testament contient d’autres éléments quant à l’implication de Pilate (voir Actes 3:13; 4:27; 13:28; 1Thimothé 6:13).

En abordant Son arrestation à Gethsémani, les Evangiles soulignent que Jésus Christ est passé entre les mains de divers groupes pour finir entre celles de ceux qui Lui ont donné la mort.

Depuis au moins le début du Moyen-âge, les chrétiens européens, qui sont cent- pourcents non juifs, ont commencé à tenir tous les juifs pour responsable, ceux du passé mais aussi ceux du présent, pour avoir causé la mort de Jésus Christ, en se focalisant sur certains passages du Nouveau Testament, qu’ils considèrent comme anti-juifs si ce n’est antisémites. Ceux qui ont ainsi interprété ces passages ont très certainement oublié que Jésus était juif, tout comme Ses apôtres. Les textes du Nouveau Testament, contrairement aux portraits faits au théâtre et au cinéma, révèlent une réponse complexe offerte par Son peuple face à la mission de Jésus; Certains pensaient qu’Il était le Messie longtemps promis, d’autres le voyaient comme un homme saint, un prophète, un guérisseur ainsi qu’un professeur. Certains ressentaient des sentiments ambivalents en écoutant Son message, et quelques-uns Lui étaient ouvertement hostiles. Pourtant, ce petit mais puissant groupe avait souvent peur du « peuple » (Matthieu 2:5), ce qui suggère que la plupart des Juifs vivant en Palestine juive étaient bien disposés à l’égard de Jésus. D’autres Juifs, qui vivaient dans le Bassin Méditerranéen et dans l’Est proche, n’avaient pas ou peu eu vent des activités et des évènements qui entouraient l’arrestation et l’exécution de Jésus jusqu’à bien après que ces derniers se soient produits.

Il semblerait qu’aucune personne et qu’aucun groupe seul ne soit responsable de la mort de Jésus Christ mais que de nombreuses personnes et groupes aient été impliqués dans les terribles évènements de cette fête de Pâques fatidique qui s’est achevée sur la crucifixion de Jésus de Nazareth.

« Après une entrée messianique à Jérusalem, juste avant Pâques en 30 ap. J.C., Il a été arrêté pour avoir représenté une révolution potentielle et a été exécuté (par crucifixion) par ordre du procurateur romain Ponce Pilate, probablement à l’instigation de cercles juifs qui craignaient la réaction romaine face à l’agitation messianique ».

R. J. Zwi Weblowsky and Geoffrey Widoder, eds. , The Oxford Dictionary of the Jewish Religion (New York: Oxford University Press, 1997), p. 368

« Quelquefois, certains soutiennent que si les Juifs ont tué Jésus (comme il est dit dans l’évangile de Jean), cela a du être une bonne chose, puisque cet évènement a donné lieu à la résurrection. Mais que cela ait été une bonne ou une mauvaise chose, la responsabilité de la crucifixion doit être affirmée honnêtement. De plus, il serait bon que les Catholiques post Vatican II ainsi que les Protestants comprennent que les Juifs se lèvent pour chacun d’entre nous. Comme nous le verrons plus loin, il existe une vérité profonde dans l’interprétation de la responsabilité commune, mais elle ne pourra jamais excuser l’incarnation d’une responsabilité universelle par aucun groupe, et certainement pas par les « Juifs ». »

John Dominic Crossan, Professeur Emérite à la DePaul University, il a aussi été un membre fondateur du Séminaire de Jésus.

The following two tabs change content below.

Léa

Léa est la troisième génération de mormon de sa famille. Elle aime passer du temps avec son mari et leur fille, voyager et découvrir de nouveaux horizons. Léa et sa famille habite aux Etats-Unis.

Pin It on Pinterest

Share This