De nombreux visiteurs de la Vielle Ville à Jérusalem aiment se promener le long du trottoir bondé qui est marqué en Arabique, en Anglais et en Hébreux comme la « Via Dolorosa ». Le nom latin signifie la « Voie de la peine », « le Chemin du Chagrin » ou le « Chemin de la Douleur ». D’après une tradition qui remonte à Ricoldus de Montecrucis en 1288, la Via Dolorosa serait une route sur laquelle Jésus aurait marché après le jugement de Pilate, après qu’Il ait été condamné, vers Golgotha, l’endroit de son exécution (voir Matthieu 27:31-33; Marc 15:20-22; Luc 23:26-33 et Jean 19:16-17). Au cours des siècles suivants, des Sites de la Croix sont apparus aux endroits où des évènements importants se seraient déroulés lors de la dernière semaine de Jésus, dont l’endroit où Simon de Cyrène a porté la croix, de même celui où Véronique a essuyé le visage de Jésus, et l’endroit où Jésus est tombé pour la troisième fois. Certains de ces évènements, pourtant, ont été connus grâce à des écrits non canoniques ou grâce à des légendes qui ne trouvent pas leurs origines dans les écrits de l’évangile.

Finalement, vingt-cinq Sites ont été établis tout au long de ce chemin. Sept Sites sont situés dans le quartier musulman de la ville; deux se trouvent dans le quartier chrétien mais hors de l’Eglise de la Sainte Sépulture; et les cinq derniers sont situés au sein des murs de l’Eglise de la Sainte Sépulture. Les archéologues et historiens ont tous rejeté l’hypothèse selon laquelle cette route aurait été empruntée par Jésus Christ. La plupart d’entre eux sont d’accord sur le fait que Jésus a été jugé par Pilate au sein du Palais de Hérode le Grand, qui se trouvait à l’ouest de la ville, et non pas dans la forteresse d’Antonia, situé à l’est de la ville, l’endroit où le premier Site de la Croix est aujourd’hui situé, sur la Via Dolorosa. De plus, la route initiale se trouvait probablement bien en dessous du niveau de la Vielle Ville actuelle, et dans une autre partie de la ville. Néanmoins, de nombreux pèlerins continuent à marcher le long de la Via Dolorosa, afin de contempler le dernier parcours de Jésus Christ, le Messie qui a souffert pour nous.

The following two tabs change content below.

Léa

Léa est la troisième génération de mormon de sa famille. Elle aime passer du temps avec son mari et leur fille, voyager et découvrir de nouveaux horizons. Léa et sa famille habite aux Etats-Unis.

Pin It on Pinterest

Share This