Avant Sa naissance, même avant le commencement du monde, Jésus Christ s’était déjà engagé à jouer le rôle de Sauveur auprès de Notre Père. Un défenseur est une personne qui plaide pour défendre autrui.

Jean a expliqué Son rôle dans 1 Jean, chapitre 2 de la Bible (version King Charles):

1. « Mes petits enfants, je vous écris ces choses, afin que vous ne péchiez point. Et si quelqu’un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus Christ le juste. »

2. « Il est lui-même une victime expiatoire pour nos péchés, non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier. »

Christus-mormonDieu est un dieu juste. Il nous a offert des lois auxquelles Il aimerait que nous obéissions. Pourtant, Il est aimant et Il nous connaît à la perfection. Grâce à cela, Il sait que nous ne respecterons pas toutes les lois et que nous pècherons au cours de nos vies. Le principe de justice nous oblige à être puni pour chacun des péchés commis, l’une des punitions étant de ne pas pouvoir retourner vivre en la présence de Dieu. Les écritures saintes nous enseignent que les êtres impurs ne peuvent pénétrer dans le royaume de Dieu. Puisqu’il est impossible pour tout être humain de s’abstenir de commettre des péchés, alors notre Dieu aimant nous a envoyé un Sauveur. Cela a permis au principe de justice d’être tempéré par la miséricorde.

Cela a été organisé bien avant la création du monde. Dieu a créé les esprits de tous ceux qui vivent et qui ont vécu, et nous avons tous vécu à ses côtés dans nos vies pré mortelles. C’est à ce moment là que nous avons développé nos personnalités, nos talents, et que nous avons étudié l’évangile. Puisque nous étions nous-mêmes, certains étaient bons alors que d’autres ne l’étaient pas. Après un moment, Dieu nous a expliqué que nous ne pouvions plus progresser en tant qu’esprits, et que nous aurions l’opportunité d’avoir nos propres foyers, où nous recevrions une famille, un corps et où nous aurions l’opportunité de faire des expériences et d’affronter des épreuves. Au cours de cette vie mortelle, il attendait de nous que nous recherchions, trouvions et respections les vérités spirituelles. En vivant selon les vérités découvertes, nous pourrions retourner vivre en Sa présence. Pourtant, en sachant que nous ne serions pas parfaits, la loi a été adoucie par la miséricorde. Il a offert d’envoyer un Sauveur. Jésus Christ a proposé de jouer ce rôle pour nous.

Jésus était le premier esprit créé par Dieu, ainsi Il est notre frère aîné à tous. Il a proposé de venir sur terre et de vivre une vie dénuée de péchés. Seul Lui pouvait accomplir cela, parce qu’Il ne viendrait pas en tant qu’enfant de deux parents mortels, mais en tant qu’enfant d’une mère mortelle et d’un Père divin. La combinaison de parents mortels et divins lui permettrait de vivre les mêmes expériences que les autres êtres humains, et de mourir, et cela lui permettrait aussi de vivre sans pécher et de choisir la mort, plutôt que de la subir comme c’est le cas pour tous les autres êtres humains. Personne ne pourrait prendre Sa vie. Il la donnerait en cadeau. Juste avant Sa mort, Il prendrait sur Lui tous les péchés du monde puis Il mourrait pour nous. Cela satisferait les exigences du principe de justice, et l’adoucirait grâce à la miséricorde de Dieu.

Après notre mort, ce sera Jésus qui nous jugera. Parce qu’Il a vécu sur terre et qu’Il a partagé les expériences mortelles, et parce qu’Il est celui qui a expié tous nos péchés, Il est le mieux placé pour réaliser cette tâche.

22. « Le Père ne juge personne, mais il a remis tout jugement au Fils » (Jean 5:22).

A son tour, Il demandera à ceux qui ont été les leaders de nos époques de nous juger – les douze apôtres jugeront ceux qui ont vécu à leur époque, par exemple, parce qu’ils comprennent les défis de l’époque à laquelle ils ont vécu. Mais le Sauveur aura le dernier mot et jouera le rôle de défenseur face à Dieu, plaidant notre cas afin que la miséricorde tempère la justice. Son sacrifice expiatoire nous donne droit à cela. Son jugement sera complètement juste. La Bible est claire sur notre responsabilité de respecter les commandements:

« Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. » (Matthieu 7:21)

Ainsi, notre responsabilité est de rechercher la vérité, d’apprendre à vivre en la respectant, et de nous repentir lorsque nous fautons. Après avoir fait de notre mieux, le Sauveur comblera nos lacunes.

Lors de la Grande Prière d’Intercession, Jésus a démontré Son rôle pour nous:

 » J’ai fait connaître ton nom aux hommes que tu m’as donnés du milieu du monde. Ils étaient à toi, et tu me les as donnés; et ils ont gardé ta parole.

Maintenant ils ont connu que tout ce que tu m’as donné vient de toi.

Car je leur ai donné les paroles que tu m’as données; et ils les ont reçues, et ils ont vraiment connu que je suis sorti de toi, et ils ont cru que tu m’as envoyé.

C’est pour eux que je prie. Je ne prie pas pour le monde, mais pour ceux que tu m’as donnés, parce qu’ils sont à toi; » (Jean 17:6-9)

The following two tabs change content below.

Léa

Léa est la troisième génération de mormon de sa famille. Elle aime passer du temps avec son mari et leur fille, voyager et découvrir de nouveaux horizons. Léa et sa famille habite aux Etats-Unis.

Pin It on Pinterest

Share This