adam-eve-alter-mormonUn homme qui marche au bord de la route tombe dans un trou si profond et sombre qu’il ne peut en ressortir et retrouver sa liberté. Comment pourra t-il se sauver de sa propre folie? Il ne pourra faire aucun effort, car il ne peut échapper à ce trou. Alors il appellera à l’aide et une gentille âme disposée, entendant ses cris de désespoir, se pressera pour venir l’aider, et en utilisant une échelle, lui permettra de sortir et d’atteindre de nouveau la surface de la terre.

Il s’agit précisément de la situation dans laquelle Adam s’est placé, lui ainsi que sa postérité, lorsqu’il a pris le fruit défendu. Tous les êtres ensemble dans le trou, aucun ne pouvait regagner la surface de la terre, aucun ne pouvait délivrer les autres. Le trou était un exil loin de la présence du Seigneur et la mort temporelle, la dissolution du corps. Et de tous les êtres sujets à la mort, aucun ne pouvait offrir un moyen de s’échapper.

Ainsi, dans cette miséricorde infinie, le Père a entendu les cris de Ses Enfants et a envoyé Son Fils unique, qui n’était pas sujet à la mort ou aux  péchés, pour nous permettre de nous échapper. Il a fait cela au travers de l’expiation infinie et de l’évangile éternel. Le Sauveur a dit, « je donne ma vie pour mes brebis.. . . . J’ai le pouvoir de la donner, et j’ai le pouvoir de la reprendre : tel est l’ordre que j’ai reçu de mon Père. » (Jean 10:15, 17-18).

Joseph Fielding Smith,  The Means of Escape, The Gift of the Atonement, Deseret Book, 2002, p.3.

Pin It on Pinterest

Share This