Take My Hand mormone

 

 

Jésus Christ est l’auteur de la paix, ainsi que le Prince de la Paix. Dans ce laboratoire éducatif qu’est la vie, nous découvrons que la paix survient lorsque nous lui donnons la priorité dans nos vies. Nous apprenons à savoir qu’Il vit, que le Christ a réellement payé le prix pour nos péchés, pour notre mauvaise vue, pour nos faiblesses, en souffrant lui-même pour chacun d’entre eux, et qu’Il est devenu notre Défenseur avec le Père au travers du sacrifice de l’Expiation du Christ, pour nous autoriser, nous inspirer, nous sauver et nous racheter. Lui seul peut nous donner la paix, au travers du Don de Son Esprit.

Les paroles du Sauveur sont claires et elles s’adressent à vous et à moi: « Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous donne pas comme le monde donne. Que votre coeur ne se trouble point, et ne s’alarme point.  » (Jean 14: 27).

Jésus souhaite que nous puissions nous reposer, et alors que nous ressentons Son amour, nous nous sentons guidés le long des « eaux calmes ». Nous pouvons ressentir cela même dans le torrent des épreuves, et lors des tempêtes violentes que nous traversons dans nos vies. Lorsque nous pensons que Dieu s’est détourné de nous, lorsque nous nous demandons comment et pourquoi Il permet à une douleur innocente ainsi qu’à une peine émotionnelle de nous atteindre, nous découvrons qu’Il est toujours là pour nous. Il ne s’éloigne jamais. Il ne nous abandonne jamais. Il ne nous peine et ne nous blesse jamais, mais Il permet quelquefois au mal que d’autres causent de faire son chemin, afin que les mauvais soient jugés car personne ne peut être forcé de le suivre et de l’aimer. Ceux qui infligent volontairement de la peine souffriront jusqu’à ce qu’ils se repentent. Alors que la miséricorde du Christ est parfaite, les exigences de la justice traversent cette vie et la prochaine.

Usurper le principe de responsabilité, même si cela signifie annuler toutes les conséquences du mal, s’opposerait au plan du bonheur éternel. Il n’existe pas de « bien forcé ». Si on nous poussait à obéir à chaque moment, nous ne pourrions pas grandir librement. Nous serions en quelques sortes des robots spirituels et émotionnels agissants comme des charlatans de la vie. Puisque le projet de Dieu est plus grand et mieux que cela, il en est de même pour le risque et la fréquence de la souffrance. Tout cela, pourtant, sera vaincu par Notre Sauveur.

Si vous vous demandez si Jésus Christ est proche lors des épreuves, prenez un moment pour réfléchir aux paroles de Truman Madsen, un éducateur Mormon:

« Toutes les violences mortelles ne pourraient éteindre l’étincelle divine. Si seulement vous saviez qui vous êtes, et ce que vous avez fait, et comment vous avez gagné les privilèges de la mortalité, et pas seulement de la mortalité mais de ce moment, de cet endroit, de cette religion, et les associés qui avaient pour mission de croiser votre chemin et d’intervenir dans vos vies; Si vous aviez maintenant la vision que vous aviez alors face aux épreuves, et aux tentatives (que j’appelle dans les moments amers, l’allée des épouvantes) auxquelles la mortalité donne lieu; si vous connaissiez l’infini pouvoir latent qui est enfermé et caché pour votre propre bien – si vous connaissiez ces choses, vous ne cèderiez plus aux difficultés qui sont bien trop nombreuses dans nos sociétés aujourd’hui. Partout… le déni de la valeur et de la dignité de l’homme. » (Truman Madsen, The Highest in Us, Bookcraft, 1978, p.12.)

Si vous ne savez pas qui est Jésus Christ, si on vous a enseigné qu’Il n’était qu’un homme, si vous vous posez des questions et que vos pensées s’entremêlent, nous vous invitons à étudier de plus près Sa vie, Ses évangiles, Ses enseignements et de demander à Dieu si Jésus est bien Son Fils, au travers duquel vous découvrirez tout ce dont vous avez besoin pour atteindre le bonheur.

Je vous assure qu’Il est la réponse que vous attendez, si vous êtes à la recherche de la paix. Il est votre défenseur. Connaître Jésus Christ est possible pour tous. « Dans un monde de plus en plus injuste, pour survivre et pour trouver le bonheur et la joie, peu importe ce qui se présente à nous, nous devons nous tenir aux côtés du Seigneur » (James E. Faust, apôtre, Ensign, Nov. 2004, 18.)

The following two tabs change content below.

Léa

Léa est la troisième génération de mormon de sa famille. Elle aime passer du temps avec son mari et leur fille, voyager et découvrir de nouveaux horizons. Léa et sa famille habite aux Etats-Unis.

Pin It on Pinterest

Share This