Christus-mormonPaul a enseigné que venir à Jésus Christ signifie pénétrer dans un nouveau domaine de l’existence, un domaine spirituel. Il s’agit de renoncer à la mort et d’entrer dans la vie, de repousser le mal et les ténèbres et d’apprendre à marcher sur le chemin de la justice et de la lumière. « Ignorez-vous »,  Paul a demandé aux Romains,  « que nous tous qui avons été baptisés en Jésus Christ, c’est en sa mort que nous avons été baptisés ? Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en sa mort, afin que, comme Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie. En effet, si nous sommes devenus une même plante avec lui par la conformité à sa mort, nous le serons aussi par la conformité à sa résurrection, sachant que notre vieil homme a été crucifié avec lui, afin que le corps du péché fût détruit, pour que nous ne soyons plus esclaves du péché.  » (Romains 6:3-6).

La nouvelle vie dans le Christ a pour conséquence une nouvelle énergie, un nouveau dynamisme, une nouvelle source de force et de pouvoir. Ce pouvoir est Jésus Christ. Trop souvent les gens réalisent des actions, font le bien et accomplissent leurs tâches et ne ressentent que peu de satisfaction. Un écrivain chrétien nous a offert cette pensée:

Il existe certaines choses aussi ennuyeuses que d’être religieux, mais il n’y a rien de plus excitant que d’être Chrétien!

La plupart des gens n’ont jamais découvert la différence entre les deux, ainsi il y a ceux qui tentent avec sincérité de vivre une vie qui n’est pas la leur, substituant la religion à Dieu, la Christianité au Christ, tout en cherchant l’énergie, la joie et le pouvoir de l’Esprit Saint. En l’absence de réalité, ils ne saisissent que les rituels, défendant obstinément les derniers en l’absence des premiers, de peur de se trouver dénués de tous!

Ils existent des lampes sans huile, des voitures sans essence, des stylos sans encre, déroutés par leur propre impuissance, en l’absence de ce qui fait de l’homme un être fonctionnel; Car l’homme a été crée par Dieu afin que le présence du Créateur dans la créature soit indispensable à son humanité. Le Christ S’est  sacrifié pour nous afin de Se donner à nous! Sa présence replace Dieu dans l’homme! Il est venu pour que nous ayons une vie – la vie de Dieu!

Il y a ceux qui ont une vie qu’ils n’ont jamais vécue. Ils sont venus au Christ et l’ont remercié seulement pour ce qu’Il a fait, mais ne vivent pas dans le pouvoir de qui Il est. Entre le Jésus qui était, et le Jésus qui sera, ils vivent dans un vide spirituel, essayant sans trop de zèle de vivre pour le Christ une vie que seul Lui peut vivre au travers d’eux. (W. Ian Thomas,  Classic Christianity, 1989, foreward.)

Les disciples de Jésus doivent s’efforcer de faire le bien. Ils doivent réaliser leurs devoirs à l’Eglise ainsi qu’à la maison, même s’ils n’en ont pas vraiment envie. Ils ne peuvent pas laisser les tâches du royaume aux autres parce qu’ils n’ont pas été changés et qu’ils ne sont pas nés de nouveau. Cela ne signifie pas pour autant qu’ils devront toujours rester comme cela. Chacun d’entre nous peut changer, nous pouvons changer, nous devons changer, et c’est le Seigneur qui nous changera. Venir à Jésus Christ a pour conséquence bien plus que de nous purifier, aussi important que cela soit-il. Venir à Lui nous emplit. Nous parlons souvent de l’importance de se faire purifier, ou sanctifier. Il s’agit de recevoir l’Esprit Saint, qui n’est pas uniquement un révélateur mais aussi un sanctificateur, qui débarrasse nos âmes des saletés et impuretés. Ce processus est appelé le baptême par le feu. Etre purifié est essentiel, mais s’arrêter là signifie refuser des bénédictions bien plus grandes. Paul suggère l’idée de se clouer nous-mêmes (d’une certaine manière) sur la croix de Jésus Christ, de clouer nos anciens nous, les anciens auteurs des péchés. Il a écrit: « J’ai été crucifié avec Christ ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi ; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi. » (Galates 2:20).

Il s’agit d’une nouvelle vie en Jésus Christ.

The following two tabs change content below.

Léa

Léa est la troisième génération de mormon de sa famille. Elle aime passer du temps avec son mari et leur fille, voyager et découvrir de nouveaux horizons. Léa et sa famille habite aux Etats-Unis.

Pin It on Pinterest

Share This