Par Président Dieter F. Uchtdorf, article publié sur lds.org

Mormon

Photo via lds.org

 

Dans la Rome ancienne, Janus était le Dieu des commencements. Il était souvent décrit comme ayant deux visages— l’un regardant le passé derrière lui, l’autre regardant le future devant lui. Dans certaines langues le mois de Janvier est basé sur son nom, le début de l’année étant à la fois un temps de réflexion et de planification.

Des milliers d’années plus tard, beaucoup de cultures à travers le monde continuent la tradition de prendre des résolutions pour la nouvelle année.  Bien sûr, prendre des résolutions est facile— les garder est une toute autre histoire.

Un homme qui avait fait une longue liste de résolutions pour le nouvel an, était plutôt satisfait de ses progrès. Il pensa en lui-même, “Jusqu’à maintenant, j’ai suivi mon régime, j’ai gardé mon calme, je suis resté dans mes budgets, et je ne me suis pas plaint une seule fois du chien des voisins. Mais aujourd’hui, on est le 2 Janvier, l’alarme vient juste de sonner et  il est l’heure de sortir du lit. Je vais avoir besoin d’un miracle pour pouvoir continuer sur cette lancée.”

 

Tout recommencer 

Il y a quelque chose d’incroyablement optimiste dans un nouveau départ. Je suppose qu’à un moment ou à un autre nous avons tous voulu tout recommencer  et repartir à zéro.

J’adore recevoir un nouvel ordinateur avec un disque dur vierge. Pendant un temps, tout fonctionne parfaitement. Mais avec les jours et les semaines qui passent, et l’installation de plus en plus de programmes (certains intentionnellement, d’autre pas vraiment), l’ordinateur fini par caller, et les choses qu’il faisait rapidement et de façon efficace deviennent léthargiques. Parfois il ne fonctionne plus du tout. Même essayer de le démarrer peut devenir une tâche ingrate lorsque le disque dur s’encombre de chaos divers et variés et de débris électroniques. Il arrive un moment ou la seule solution est de formater l’ordinateur et recommencer à nouveau.

Les êtres humains peuvent de façon similaire s’encombrer de peurs, de doutes, et de culpabilité écrasante. Les erreurs que nous avons faites (à la fois intentionnelles et involontaires) peuvent peser sur nous jusqu’à ce qu’il semble difficile de faire ce que savons que nous devrions faire.

Dans le cas du pêché, il y a un procédé de formatage merveilleux appelé repentance, qui nous permet de nettoyer nos disques durs internes des encombrements qui pèsent sur nos cœurs. L’évangile, à travers l’expiation miraculeuse et compatissante de Jésus Christ, nous montre la manière de purifier nos âmes des tâche du pêché, et de renaitre à  nouveau, pure, et aussi innocent qu’un enfant.

Mais parfois d’autres choses nous ralentissent et nous retiennent, provocant des pensées improductives et des actions qui nous empêchent de nous lancer.

Mormon

Faire ressortir le meilleur de nous même

Se fixer des objectifs est une entreprise juste. Nous savons que notre Père Céleste a des objectifs, car il nous a dit que son œuvre et sa gloire sont de “réaliser l’immortalité et la vie éternelle de l’Homme” (Moises 1:39).

Nos objectifs personnels peuvent faire ressortir le meilleur de nous-même. Cependant, une des choses qui fait dévier nos efforts pour prendre et garder des résolutions est la procrastination. Nous retardons parfois le démarrage, attendant le bon moment pour commencer — le premier jour d’un nouvel an, le début de l’été, quand nous seront appelé comme évêque ou présidente de la société de secours, après que les enfants rentrent à l’école, après être parti à la retraite.

Vous n’avez pas besoin d’une invitation avant de commencer à avancer dans la direction de vos objectifs justes. Vous n’avez pas besoin d’attendre la permission pour devenir la personne que vous êtes censés devenir. Vous n’avez pas besoin d’attendre d’être invité pour server dans l’Eglise.

Nous pouvons parfois gaspiller des années de nos vies à attendre d’être choisis (voir D&A 121:34–36). Mais cela est une fausse hypothèse. Vous êtes déjà choisis!

Il y a eu des moments dans ma vie où j’ai passé des nuits sans sommeil à lutter contre des problèmes, des soucis, ou du chagrin. Mais peu importe la noirceur de la nuit, je suis toujours encouragé par cette pensée : au matin le soleil se lèvera.

Avec chaque nouvelle journée, une nouvelle aube arrive—pas seulement pour la Terre mais également pour nous. Et avec une nouvelle journée arrive un nouveau départ— une chance de recommencer.

Mormon

Mais et si nous échouons?

Parfois la chose qui nous retient est la peur. Nous pouvons avoir peur de ne pas réussir, de réussir, d’être embarrassés, que le succès nous change, ou qu’il change les personnes que nous aimons.

Et alors nous attendons. Ou baissons les bras.

Une autre chose dont nous devons nous rappeler lorsque nous souhaitons fixer des objectifs est ceci: Nous allons presque certainement échouer— au moins dans le court terme. Mais plutôt que de se décourager,  nous pouvons être renforcés, car cette compréhension retire la pression d’être parfait immédiatement. Cela permet de reconnaitre depuis le début qu’à un moment ou à un autre, nous pouvons échouer. Savoir ceci de prime abord enlève une grande partie de la surprise et du découragement de l’échec.

Lorsque nous abordons nos objectifs de cette manière, l’échec n’a pas à nous limiter. Souvenez-vous, même si nous n’arrivons pas à atteindre notre destination ultime et désirée immédiatement, nous aurons fait des progrès tout au long de la route qui nous y mènera.

Et cela compte—  a beaucoup d’importance.

Même si nous pouvons échouer peu avant la ligne d’arrivée, continuer simplement le voyage nous rendra meilleur que nous l’étions auparavant.

Mormon

 

 

Le meilleur moment pour commencer est maintenant

Un ancien proverbe dit, “Le meilleur moment pour planter un arbre, est 20 ans en arrière. Le deuxième meilleur moment est maintenant.”

Il y a quelque chose de merveilleux et plein d’espoir dans le mot  maintenant. Il y a quelque chose d’habilitant dans le fait que si nous choisissons de décider maintenant, nous pouvons aller de l’avant à ce moment précis.

Maintenant est le meilleur moment pour commencer à devenir la personne que nous voulons être au final—pas seulement dans 20 ans, mais aussi pour toute l’éternité.

Mormon

The following two tabs change content below.

Léa

Léa est la troisième génération de mormon de sa famille. Elle aime passer du temps avec son mari et leur fille, voyager et découvrir de nouveaux horizons. Léa et sa famille habite aux Etats-Unis.

Pin It on Pinterest

Share This