Bien avant que la situation économique devienne difficile, les Mormons ont appris à devenir autonomes et à se préparer en cas de difficultés. Ils enseignent que chacun doit se montrer responsable de ses propres besoins et de ceux de sa famille. C’est ensuite que l’Eglise intervient, lorsque les ressources de la famille viennent à manquer.

mormon-bishop-storehouseIl existe différents aspects au concept d’autonomie au sein de l’Eglise Mormone, et ceux-ci sont importants pour chacun d’entre nous, quelque soit notre foi. Une partie importante de ce concept concerne l’éducation. On encourage les membres de l’Eglise à obtenir les diplômes dont ils ont besoin pour décrocher des emplois intéressants, et pour continuer à apprendre chaque jour. Les Mormons offrent des cours d’alphabétisation gratuits à ceux qui le souhaitent, même à ceux qui ne sont pas membres de l’Eglise.

Un autre aspect du concept d’autonomie est d’éviter de contracter des dettes. A notre époque, alors que nous utilisons tous des cartes de crédits et que les prêts à la consommation sont faciles à obtenir, on enseigne aux Mormons de ne pas se laisser avoir et de fuir les dettes, ce qui a permis a ceux qui ont suivi ce conseil d’éviter bon nombre de problèmes lorsque la situation économique est devenue désastreuse. On les encourage aussi à épargner régulièrement en prévision de difficultés économiques potentielles.

En plus d’éviter de contracter des dettes et d’épargner, on encourage aussi les membres de l’Eglise à stocker de la nourriture ainsi que d’autres biens essentiels en prévision de manques ou de difficultés financières. Ils stockent suffisamment de nourriture pour subvenir à leurs besoins vitaux pendant trois mois, il s’agit en général de blé, ainsi qu’assez d’aliments réguliers pour tenir pendant un an. En plus de cela, on leur demande de stocker de l’eau. Si des catastrophes naturelles devaient se produire, comme par exemple l’ouragan Katrina à la suite duquel il était très difficile de trouver de quoi se nourrir, les Mormons seraient prêts à survivre pendant un moment. Dans le cas d’épreuves plus longues, comme la perte d’un emploi, les membres de l’Eglise peuvent se servir de cette nourriture, ce qui leur permet de dépenser moins quand l’argent vient à manquer.

Les Mormons préparent aussi un petit kit d’urgence qui doit leur durer 72 heures. Ceux-ci sont petits, ils peuvent donc être emportés par la famille dans le cas d’une évacuation. Ils contiennent le nécessaire pour survivre dans une situation d’urgence pendant 72 heures, le temps qu’il faut en général a la croix rouge ainsi qu’aux autres organisations pour arriver sur place.

Pour se préparer à des difficultés financières potentielles, on demande aux membres de l’Eglise d’apprendre à cuisiner, de connaitre les procédures de premiers secours, et de développer d’autres compétences nécessaires lors de situations d’urgence.

En vivant modestement, les Mormons deviennent aussi moins dépendants des biens matériels, qui n’occupent pas une grande place dans leur bonheur. Ils savent que le véritable bonheur se trouve au sein des enseignements de Dieu, dans leur vie familiale, et non pas dans les choses qu’ils possèdent ou qu’ils peuvent acheter. Bien que leurs maisons ne soient pas les plus jolies, et que leurs enfants ne possèdent pas de vêtements et de jouets chers, ils apprennent la valeur des choses que l’on ne peut pas leur retirer. Lors de périodes économiques difficiles, nombreux sont les Mormons qui réussissent à maintenir un style de vie normal, sans sacrifices considérables.

Les Mormons jeûnent aussi pendant vingt-quatre heures, une fois par mois. Ils manquent le diner du soir et le petit déjeuner du lendemain, entre temps les en-cas et autres boissons (même l’eau) ne sont pas autorisés. Ils donnent ce qu’ils ont économisé, et plus si possible, à un fond qui est destiné aux personnes qui ont utilisé toutes leurs ressources et qui ont besoin d’aide extérieure. Ces personnes doivent d’abord recevoir l’accord d’un dirigeant de l’Eglise. Puisque cet argent est redistribué à ceux qui ont donné, et qui ont régulièrement servi l’Eglise, il ne s’agit pas de charité au sens traditionnel du terme. On attend des membres qui reçoivent une aide qu’ils la remboursent de quelque façon que ce soit, en servant l’Eglise. Cela les aide à garder leur fierté et à continuer de subvenir à leurs besoins, bien que ce soit d’une façon différente. Cette aide est seulement temporaire, et on demande aux membres d’utiliser ce moment pour apprendre à mieux subvenir a leurs besoins, en assistant à des cours offerts par l’Eglise qui leur enseignent comment chercher du travail, et en développant leurs compétences.

L’autonomie fait partie du plan de Dieu pour Ses enfants. Il souhaite que nous soyons capables de nous occuper de nous-mêmes, et il nous aide lorsque nous ne pouvons plus rien accomplir.

The following two tabs change content below.

Léa

Léa est la troisième génération de mormon de sa famille. Elle aime passer du temps avec son mari et leur fille, voyager et découvrir de nouveaux horizons. Léa et sa famille habite aux Etats-Unis.

Pin It on Pinterest

Share This