Marc, plus que n’importe quel auteur, a préservé une vision de l’humanité de Jésus Christ dans le récit de la Passion. Sa prière à Gesthémani pourrait en être un exemple: « Abba, Père, toutes choses te sont possibles, éloigne de moi cette coupe! Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux. » (Marc 14:36). Tout au long de ce récit, Marc informe ceux qui écoutent ses paroles que Jésus a besoin de dormir, de manger, d’être seul, et bien sûr, de prier – de faire toutes ces choses que les êtres humains font.

Second-Coming-Jesus-Christ-MormonSi le récit de Marc se base sur les mémoires de Pierre, alors il nous offre une représentation du monde qui se base sur les souvenirs de Pierre. Ainsi, nous pouvons apprécier le portrait présenté ici, qui est particulièrement critique de Pierre lui-même. Nous devons nous souvenir que le vrai nom de Pieracre était Simon. Jésus Christ l’a renommé Pierre (du latin ou du grec) ou Cephas (de l’hébreu et de l’Araméen), qui signifie « pierre ou roche ». Dans l’évangile de Marc, il fait toujours référence à Pierre en utilisant ce nouveau prénom que Jésus Christ lui a donné jusqu’à ce moment, lorsque Jésus a dit: « Simon, tu dors! » (Marc 14:37). Il est possible que le fait que Jésus ait utilisé Simon plutôt que Pierre ait son importance, signifiant que Pierre n’était pas encore devenu assez fort (pierre/roche).

Marc dresse le portrait de l’agonie de Jésus dans le jardin de Gesthémani en utilisant un langage clair et imagé. Jésus Christ est le fils de Dieu, pourtant il est doté du désir humain de vivre, d’éviter la souffrance et la mort. Le nom que Jésus utilise lorsqu’il pleure face à Dieu, Abba (père), accentue le pathos de cette scène tragique. Une autre traduction de la Bible, qui pourrait non seulement nous aider à ressentir ce que les écritures saintes nous révèlent, mais aussi à mieux les comprendre, « Il prit avec lui Pierre, Jacques et Jean, et il commença à éprouver de la frayeur et des angoisses. Il leur dit: Mon âme est triste jusqu’à la mort; restez ici, et veillez. Puis, ayant fait quelques pas en avant, il se jeta contre terre, et pria que, s’il était possible, cette heure s’éloignât de lui. Il disait: Abba, Père, toutes choses te sont possibles, éloigne de moi cette coupe! Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux. (Marc 14:33-36)

The following two tabs change content below.

Léa

Léa est la troisième génération de mormon de sa famille. Elle aime passer du temps avec son mari et leur fille, voyager et découvrir de nouveaux horizons. Léa et sa famille habite aux Etats-Unis.

Pin It on Pinterest

Share This