Les lettres apocryphes qui ont volontairement donné une description physique de Jésus Christ ont été déclarées fausses il y a bien longtemps. Les auteurs post-Nouveau Testament ont souvent laissé leur imagination errer en abordant des questions floues ou complètement absentes du Nouveau Testament, tentant d’offrir aux lecteurs des informations que les auteurs du Nouveau Testament n’avaient pas fournies. Matthieu, Marc, Luc et Jean n’ont probablement jamais imaginé que des lecteurs du vingt-et-unième siècle aimeraient connaître la taille de Jésus, la longueur de ses cheveux, la couleur de ses yeux, ou celle de sa barbe, s’il en avait une.

Christus-mormonIl existe une différence subtile entre la représentation que nous nous faisons de Jésus comme un modèle de perfection mentale et physique et l’idée exprimée par Esaie qu’ « Il n’avait ni beauté, ni éclat pour attirer nos regards, Et son aspect n’avait rien pour nous plaire » (Esaie 53:2). Ce passage donne lieu à certaines questions de notre part. Qu’est-ce qu’Esaie cherche à nous faire comprendre lorsqu’il dit que le Messie mortel n’avait « ni beauté »? Devrions-nous considérer que l’apparence du Jésus mortel était différente de celle du Seigneur ressuscité, qui était physiquement parfait?

Au cours du temps, la divinité a été représentée de diverses manières, en fonction des idées de perfection physique et mentale des différentes cultures. Les vues des artistes occidentaux au sujet de Jésus Christ  étaient généralement basées sur leurs propres cultures, et sur leurs propres sociétés, et non pas sur la culture et la société du premier siècle après Jésus Christ de la Palestine Juive. Une représentation standard de Jésus Christ a été créée dans la culture occidentale à la fin du Moyen Age, et bien que toutes les sociétés aient modifiées cette représentation quelque peu, elle est restée la même depuis. Bien sûr cette représentation se base sur l’imagination d’artistes qui n’ont pas connu Jésus Christ, et qui n’ont pas, non plus, eu accès à une description physique de Jésus par quelqu’un qui l’avait rencontré.

Les peuples de l’antiquité étaient beaucoup plus enclins à attraper des maladies. De plus, l’hygiène dentaire et quotidienne des peuples de cette époque n’avait rien à voir avec celle que nous connaissons aujourd’hui, dans les pays occidentaux. A cause de certaines restrictions alimentaires, les gens étaient souvent plus minces que nous le sommes aujourd’hui. Après tout, Jésus était un homme qui a vécu dans le Moyen-Orient il y a plus de deux cent ans. Il parlait une langue différente, et vivait dans une culture qui était différente, de multiples façons, de nos cultures occidentales actuelles. Il n’avait pas beaucoup de connaissances culinaires, ainsi son régime alimentaire n’était pas simplement peu varié, il n’était pas assez riche et d’assez bonne qualité (il mangeait probablement peu de viande fraîche). Il est assez probable qu’Il ne changeait pas de vêtements tous les jours, comme il est d’usage dans nos cultures. De même, son hygiène quotidienne ne répondait sûrement pas à notre obsession moderne pour la propreté. Il n’avait que peu accès aux soins médicaux et dentaires, selon nos standards, et comme la plupart de ses semblables à Nazareth et Capernaum, il a rarement fait l’expérience des avancées sanitaires romaines que l’on pouvait alors trouver à Jérusalem et dans les autres grandes villes de l’Empire. De plus, il est assez probable qu’Il ait été de petite taille, en comparaison avec les hommes d’aujourd’hui, qu’il ait eu un teint de couleur olive (gris-vert), des traits angulaires, des sourcils proéminents, des yeux marrons, des cheveux noirs ou bruns, ainsi qu’une barbe noire ou brune, bien que certains Juifs de cette époque avaient les yeux bleus et une barbe rousse.

The following two tabs change content below.

Léa

Léa est la troisième génération de mormon de sa famille. Elle aime passer du temps avec son mari et leur fille, voyager et découvrir de nouveaux horizons. Léa et sa famille habite aux Etats-Unis.

Pin It on Pinterest

Share This